Notre Histoire

Le Iate Clube de Santos est considéré aujourd’hui – grâce à sa structure de services, au nombre et à la qualité des embarcations et à son imposante liste de membres – comme l’une des principales institutions nautiques du Brésil.

Dans ses statuts, le Iate Clube de Santos se définit comme une association à caractère sportif sans but lucratif, créée pour stimuler et faire connaître l’esprit du nautisme.

Afin d’accomplir cette mission, le club ne se contente pas d’assurer la surveillance des embarcations. Il organise dans ses installations des activités sportives, sociales et culturelles destinées à inciter les participants à pratiquer plus d’activités nautiques et à prendre conscience de l’environnement marin.
Le club abrite divers bureaux-directeurs : voile et environnement, pêche, sports terrestres, télécommunications, ainsi que des bureaux d’appui : réunion sociales, manutention, nautisme. Actuellement, le bureau-directeur pour l’environnement travaille à l’obtention de toutes les nouvelles certifications ; les installations d’Ilhabela viennent de recevoir la certification de la Fondation Vanzolini (reconnue mondialement), qui atteste de l’excellence de ses pratiques environnementales. Cette certification doit être renouvelée tous les ans.

L’ ICS emploie aujourd’hui environ 200 salariés dans ses installations de São Paulo, Guarujá, Ilhabela, Paraty et Angra dos Reis, et fait travailler des centaines de prestataires de services externalisés tels que marins, mécaniciens, tapissiers, menuisiers, peintres, lamineurs, électriciens etc. Dans les installations de Guarujá – les plus fréquentées pendant l’année – passent quotidiennement mille prestataires de services externalisés environ, qui s’occupent du club et des embarcations qui y stationnent, à flot ou à terre (hangars).

Fondation

Cette institution a été fondée en 1947 par un groupe de personnes, des navigateurs pour la plupart, à la recherche d’un abri sûr pour leurs embarcations.
La réunion lors de laquelle fut signé l’acte de fondation du club se déroula dans l’hôtel particulier de Dona Veridiana da Silva Prado, sur l’avenue Higienópolis nº 18, qui était en ce temps-là la résidence de Jorge da Silva Prado, l’un de ses arrière-petits-enfants, fondateur et premier directeur de l’ICS.
La région choisie alors pour les installations nautiques est celle qu’occupe encore aujourd’hui l’unité de Guaruja : elle se trouve tout près du ferry-boat, ses eaux sont protégées et l’accès à São Paulo est facile.

En 2007, à l’occasion de la commémoration des 60 ans de fondation du club, a été inauguré à Guarujá un nouveau hangar qui offre ses services à toutes embarcations, appartenant ou non à des membres du Iate Clube de Santos.

Les membres du club s’identifient tout particulièrement aux événements de voile, nationaux ou internationaux ; c’est pourquoi l’ICS a été choisi comme point de départ de la régate océanique la plus importante du Brésil, la Regata Santos-Rio, qui en est à sa 59e édition.

Étant donné les caractéristiques de ses activités, le club a tissé tout au long des années des liens très serrés avec les capitaineries des ports de chacun de ses sièges, comme le Huitième District de Forces Navales de São Paulo. Outre l’appui qu’il donne aux activités de la Marine, le club participe à la divulgation de normes et recommandations émises par l’organisation fédérale.

L’ICS s’est vu accorder en 2006, à Brasilia, la plus haute distinction de la Marine du Brésil à une institution civile, pour service rendus à la communauté nautique.

Création d’un club

Les premières années servirent à créer une infrastructure de services pouvant abriter et assurer la mouvementation d’un nombre croissant d’embarcations, dont le nombre est actuellement proche de 250, entre voiliers et bateaux à moteur.

Depuis le début, le club développe et améliore ses systèmes de radio, de manière à suivre toutes les sorties – et les retours ! – des bateaux de ses différents sièges, ainsi qu’à collaborer de manière générale à un meilleur trafic maritime et à fournir des informations de météorologie maritime. En cas d’urgence, la salle radio offre également un support aux embarcations n’appartenant pas aux membres du club, fournisssant ainsi des services d’utilité publique.

Avec l’expansion du Iate Clube de Santos, l’implantation d’installations à Angra dos Reis (dans le Condominium Do Frade) et à Ilhabela ( Ponta do Barreiro) et d’un support destinés aux membres à Paraty (Marina Porto Imperial), la couverture radio est devenue plus large et plus efficace.

Tout au long des années, l’ICS a formé un ample réseau de clubs associés avec lesquels existent des acccords de réciprocité. Grâce à ces accords, l’ICS reçoit constamment, dans toutes ses installations, des embarcations venues de tout le Brésil ainsi que de l’étranger, et leur offre support et services durant leur séjour. Le club est d’ailleurs connu dans le milieu nautique pour la qualité de son support aux embarcations en visite, apppartenant ou non à des clubs associés.

Divulgation

L’ICS divulgue ses activités dans une publication trimestrielle, la revue Revista Iate Clube, qui a dépassé les 160 éditions. Dédiée aux activités du club et de ses membres, cette revue se propose également de prendre position en faveur du respect et de la préservation de l’environnement – textes et suggestions pratiques à l’appui.

Depuis avril 2009, l’ICS édite une nouvelle revue, Revista Iate, publication bimestrielle consacrée au marché nautique. Elle focalise le mode de vie des amoureux de la mer, aborde des thèmes culturels et de comportement , et montre les nouveautés du marché nautique. (www.revistaiate.com.br)